Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Les étoiles s’alignent, la Buick Riviera traverse le Pacifique – Sortie-de-Grange

Propriétaire et photographe : Tony Gentilcore

Année, marque et modèle : 1965 Buick Riviera

Localisation : Sydney, NSW, Australie

Je me suis intéressé aux Buicks après que mon fils ait acheté une Riviera 1969. Je n’avais jamais réalisé à quel point il est agréable d’avoir une telle présence sur la route avec une voiture américaine de taille normale. J’ai acheté une Riviera 66 un an plus tard, en 2001, une Wildcat 1966 décapotable en 2004 et une Riviera Boattail 71 en 2006.

Après avoir assisté à la première rencontre de la ROA (Riviera Owners Association) australienne à Coffs Harbour en 2010, je suis tombée amoureuse de la première génération de la Riviera. Ce n’est pas comme si je ne les avais jamais admirés auparavant, mais les étoiles étaient alignées, j’avais vendu ma Riviera de 1966, le dollar australien était très fort et l’idée d’un nouveau projet me plaisait beaucoup. Mon idée était d’obtenir un peu d’herbe qui avait besoin d’être restaurée et de le faire comme une douce coutume.

Après avoir placé une annonce dans le magazine ROA Riview, j’ai reçu un appel téléphonique d’un homme du Maine. Il avait acheté cette voiture il y a 41 ans au Texas et il n’avait jamais été sous la pluie ou la neige et il prétendait que c’était une Gran Sport (GS). Je ne cherchais pas de GS, alors si c’était le cas, ce serait un beau bonus. Il n’avait pas de courrier électronique, alors nous nous sommes arrangés pour que les photos me soient envoyées par la poste et elles sont arrivées dans un délai d’environ une semaine. La voiture avait accumulé beaucoup d’accessoires des années soixante, d’autocollants, de rubans et de bandes d’épingles, mais elle avait l’air droite et fortement chargée d’options d’usine.

La liste ROA était inestimable et j’ai trouvé un membre à environ 39 miles de là qui était heureux de vérifier la voiture pour moi. Il m’a donné un bon rapport et de meilleures photos, alors je l’ai achetée le lendemain. Elle possède un code moteur LX, ce qui signifie qu’elle était livrée avec les deux carburateurs quadruples de l’usine.

Je me suis arrangé pour faire transporter la voiture sur la côte ouest, puis elle est allée dans un conteneur de 40′ avec deux autres voitures pour son long voyage en mer jusqu’à Sydney, où elle arrivera en août 2011. À son arrivée, elle a immédiatement eu besoin de faire réviser ses silencieux et ses carburateurs car ils fuyaient. J’ai nettoyé l’intérieur et l’extérieur de la voiture et j’ai gratté des kilos de saleté sur le dessous, désencombrant la voiture de ses accessoires excessifs et de ses rayures de goupilles. Le toit n’était pas en vrai vinyle mais une sorte de peinture de bricolage et c’était horrible. Je l’ai emmenée dans un magasin local pour un devis, juste pour peindre le toit, mais j’ai fini par faire décaper et repeindre toute la voiture, y compris le compartiment moteur. Heureusement, il n’y avait pas de rouille ni de bonbon sur la voiture.

Nous avons choisi une GM des années soixante plus percutante, de couleur bleu métallique, nous avons débadgé la carrosserie, rasé le coffre et les pare-chocs avant et arrière ont été rechromés, sauf la partie inférieure du pare-chocs avant. L’intérieur a été retapissé en cuir et la moquette à poils coupés assortie a été ajustée sur mesure par un autre magasin local. Nous nous sommes délibérément écartés de la conception originale des coutures des sièges et avons supprimé la moquette sur les cartes de porte et les panneaux de coup de pied. La nouvelle doublure de la capuche est en vinyle blanc cassé perforé et comporte de nouveaux pare-soleil. Pour plus de sécurité, nous avons installé des ceintures de sécurité à inertie à l’avant et des ceintures de sécurité statiques à l’arrière.

Les roues chromées de l’usine ont été remplacées par des pneus American Racing 16″ x 7″ Torque Thrust mags qui sont corrects pour l’époque et 215x70x16. La radio et les haut-parleurs d’origine ont été remplacés par un équipement stéréo moderne RetroSound.

C’est une belle voiture à conduire et nous venons de faire 2 900 miles lors des Buick Nationals and post tour en Tasmanie et nous avons fait un voyage au nord de la Gold Coast pour un festival nostalgique. Les longs voyages sont plus agréables lorsque l’on apprend à connaître la voiture et ses performances dans le confort. Le plus dur, c’est de ne pas pouvoir la conduire tout le temps, car elle est immatriculée pour des raisons historiques, ce qui la limite aux courses autorisées par les clubs.

Vous voulez voir votre voiture ancienne sur Sortie-de-Grange ? Cliquez ici pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *