Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Le Musée Ferrari célèbre la première victoire au Mans avec une exposition

Les détenteurs de billets à long terme pour le Ferrari Le Musée de Maranello sera heureux d’apprendre qu’une nouvelle exposition, célébrant les sept décennies depuis la première victoire du cheval cabré à Le MansL’exposition, qui sera inaugurée le 15 janvier 2020.

La collection  » Ferrari aux 24 Heures du Mans  » sera mise en vedette par la Barchetta Touring 166 MM, avec laquelle Lord Selsdon et Luigi Chinetti ont remporté la première édition des 24 Heures du Mans de Ferrari en 1949. Il s’agissait non seulement de la troisième et dernière victoire de 24 heures à l’événement pour Chinetti, né en Italie (les autres étant 1932 et 1934), mais aussi de la première de neuf victoires absolues pour le cheval cabré au cours des 16 années suivantes.

Pour les fans de sport automobile contemporain, la 166 MM sera rejointe par la 488 GTE entrée en AF Corse dans laquelle Alessandro Pier Guidi, James Calado et Daniel Serra ont remporté la catégorie LMGTE-Pro plus tôt cette année.

En plus des autres souvenirs célébrant les voitures, les ingénieurs et les pilotes qui ont revêtu les couleurs écarlates au Mans – sans parler des 27 victoires de classe au fil des ans – les participants peuvent également voir le célèbre trophée de la Sarthe. Ferrari aux 24 Heures du Mans  » restera ouvert jusqu’au 19 avril 2020.

Ironiquement, bien qu’étant FerrariLe 166 MM, premier grand gagnant de la compétition, était en fait une inscription éponyme en 1949 pour le corsaire britannique Lord Selsdon, Peter Mitchell-Thomson. La Scuderia Ferrari devra attendre encore cinq ans avant que José Froilán González et Maurice Trintignant ne s’imposent dans un 375 Plus d’usine en 1954.

Mais la période la plus importante pour la marque italienne dans la Sarthe a été celle de 1958 à 1964, au cours de laquelle les 250 / 330 / 275 ont remporté toutes les courses sauf une, Carroll Shelby et Roy Salvadori s’étant distingués en remportant la seule et unique victoire pour un Aston Martin en 1959. C’est pourtant cette course qui a permis à Ferrari de s’imposer comme le constructeur le plus performant aux 24 heures du Mans, avec neuf victoires à Bentley et Jaguarc’est cinq. Un dossier qui prendrait Porsche 20 ans à battre.

Bien sûr, puis vint 1966, et bien, nous savons tous ce qui s’est passé là-bas…

*Images avec l’aimable autorisation de Ferrari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *