Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Le légendaire pilote d’essai de Jaguar Norman Dewis est décédé à l’âge de 98 ans.

Toute l’équipe de Sortie-de-Grange est très triste d’apprendre que Norman Dewis, légende de Jaguar, est décédé à l’âge de 98 ans, après une période de maladie. Dewis était considéré par tous comme le plus grand pilote d’essai de Grande-Bretagne et, au cours d’une carrière variée de 33 ans, il a mis au point un grand nombre de célèbres voitures Jaguar à une époque considérée comme l’âge d’or des succès de Jaguar en sport automobile dans les années 1950. Il a également développé des freins à disque et établi un record de vitesse de 172 mph pour une voiture de série.

Dewis a effectué environ un quart de million de kilomètres d’essai à des vitesses moyennes de plus de 100 mph et a joué un rôle essentiel dans le développement de quelque 25 Jaguar, ayant rejoint la société fin 1951, juste après le début de son succès légendaire au Mans. Le travail de Dewis a notamment consisté à développer les types C et D des années 1950, qui ont remporté plusieurs fois les 24 heures du Mans, entre 1951 et 57, y compris les types D qui ont terminé 1-2-3-4-6 dans la finale de ces événements.

Dewis a également développé les voitures de sport pionnières XK140 et 150, les berlines classiques 2.4/3.4 et Mk2, ainsi que les modèles MkVII et MkVIIM, le légendaire type E – y compris le type E léger – le prototype à moteur central XJ13, les berlines XJ de classe mondiale, la XJ-S et les modèles « XJ40 ». L’une des réalisations les plus remarquables de Dewis a eu lieu en octobre 1953, lorsqu’il a établi un record de vitesse pour une voiture de série à 172,412 mph, au volant d’une Jaguar XK120 modifiée et profilée, sur l’autoroute de Jabbeke, en Belgique. Il a également joué un rôle essentiel dans le développement du frein à disque révolutionnaire Dunlop ; en effet, c’était son premier travail chez Jaguar, pour évaluer si les freins à disque, déjà établis dans l’aviation, pouvaient être adaptés aux voitures.

Sa valeur en tant que pilote d’essai était telle que les opportunités de Dewis de participer à des courses de Jaguar étaient limitées, mais Dewis a tout de même piloté une Type D avec Stirling Moss dans le Mille Miglia 1952 – encore une fois pour tester le frein à disque Dunlop – et a piloté une Type D dans la tragique course du Mans 1955, ainsi que dans les célèbres Neuf Heures de Goodwood dans les années 1950.

Dewis a survécu à de nombreux accidents à grande vitesse, certains délibérément provoqués dans le but d’apprendre, et ce, sans jamais se casser un os, malgré l’absence fréquente de ceintures et de protections anti-retournement. Sa technique consistait souvent à se glisser sous l’écoutille et à supporter l’accident jusqu’à ce que la voiture s’arrête.

Avant Jaguar, Dewis avait été poussé très tôt dans le rôle de soutien de famille en raison de la mort soudaine de son père alors qu’il n’avait que 14 ans. Dewis a d’abord travaillé comme livreur chez un épicier, puis à l’usine automobile Humber, située à côté de son domicile. Son premier emploi en tant que pilote d’essai a été obtenu chez Armstrong-Siddeley, avant la Seconde Guerre mondiale. Il a servi sur des Bristol Blenheim pendant le conflit, puis a commencé à travailler chez Lea-Frances, avant d’être recruté par le patron de l’ingénierie de Jaguar, Bill Heynes, où il a passé le reste de sa vie professionnelle.

Après la fin de sa carrière de pilote en 1985, Dewis a conservé des liens étroits avec Jaguar et le sport automobile, agissant en tant qu’ambassadeur mondial et restant un visage familier et toujours aussi génial lors des principaux événements automobiles internationaux, ainsi qu’un raconteur incontournable. Il a été décoré de l’Ordre de l’Empire britannique au début de l’année 2015. Tout le personnel de Sortie-de-Grange présente ses condoléances aux amis et à la famille de Norman Dewis.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de Jaguar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *