Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

La Formule 1 manque-t-elle à Fernando Alonso ? Il n’en a pas l’air, alors qu’il s’entraîne pour le Rallye Dakar.

Fernando Alonso, depuis qu’il a quitté la Formule 1 à la fin de l’année 2018, s’est tenu occupé, principalement en échantillonnant pratiquement tous les types de sport automobile qu’il peut ! Au cours de l’année civile 2019, le double champion du monde de F1 a notamment remporté les 24 heures de Daytona, ainsi que sa deuxième victoire aux 24 heures du Mans et son titre de champion du monde d’endurance avec Toyota. Alonso ne manque pas d’ambition non plus, puisque sa dernière incursion se fait avec la voiture de rallye Toyota Hilux, en vue d’un assaut sur le Rallye Dakar en janvier prochain.

Et cela se passe si bien que lors de la dernière phase du programme de préparation « intensif » de Toyota, Alonso a effectué le double du kilométrage prévu ! Il s’agissait de deux jours d’entraînement sur Hilux les 2 et 3 septembre à Szczecin, en Pologne, couvrant environ 700 km et incluant des sections de la Baja Poland qui s’est récemment terminée. Il s’agissait d’un terrain varié, comprenant des pistes de sable, des sols durs et mous, et des terrains bosselés mis au point par des spécialistes du rallye raid et le partenaire logistique de l’équipe, Overdrive Racing.

« Ce fut définitivement deux jours positifs ici en Pologne, où j’ai pu expérimenter un type de terrain différent », a déclaré Alonso. « A ce stade de mon entraînement, j’apprécie chaque kilomètre dans le Hilux et je suis heureux que nous ayons pu nous pousser au-delà des plans initiaux de l’équipe. C’est vraiment génial de faire partie de la famille Toyota Gazoo Racing et d’avoir l’opportunité de m’essayer à différents types de sport automobile. Le Hilux a été très amusant à conduire et je profite de chaque essai ».

Alonso n’a pas encore confirmé s’il pilotera lors du prochain Dakar, qui se tiendra en Arabie saoudite, mais le mois dernier, lui et Toyota ont dévoilé un programme d’entraînement de cinq mois pour le rallye raid afin de développer ses compétences pour l’événement. Cela fait suite à l’essai par Alonso du Hilux vainqueur du Dakar 2019 pendant deux jours dans le désert du Kalahari en mars. Le programme d’entraînement a été mis en place par Gazoo South Africa, qui représente Toyota au Dakar, et doit inclure l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Alonso a commencé par effectuer un test de quatre jours dans le Hilux en Namibie le mois dernier.

Le directeur de l’équipe, Glyn Hall, a ajouté que le fait d’avoir effectué le double du kilométrage prévu en Pologne témoigne de la bonne adaptation d’Alonso. « C’est le premier test pour Fernando en Europe avec le Hilux sur des terrains et dans des conditions très différentes de celles de la Namibie il y a deux semaines », a déclaré Hall. « Au fur et à mesure que nous progressons dans notre programme d’entraînement intensif, nous nous concentrons sur l’obtention de kilomètres de qualité alors que Fernando continue à se familiariser avec le Hilux et le rallye raid, plus que sur le kilométrage pur. Néanmoins, nous avons pu doubler le kilométrage prévu pour ce test, ce qui démontre à quel point Fernando s’acclimate rapidement au Hilux. »

Alonso va maintenant se rendre en Afrique du Sud pour une sortie non compétitive lors du Lichtenburg 400, la cinquième manche de la South African Cross Country Series (SACCS), qui aura lieu les 13 et 14 septembre. Il a été rapporté que Toyota prévoit de faire participer Alonso à deux ou trois autres rallyes avant le Dakar. Il devrait participer à la traditionnelle répétition du Dakar au Maroc, du 3 au 9 octobre, ainsi qu’à la dernière manche des SACCS en novembre.

Images courtoisie de Toyota

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *