Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Holden est officiellement mort

Dans une annonce officielle, et « avec le cœur lourd » tant pour General Motors que pour tous les fans de la marque australienne dans le monde, Holden sera mis à la retraite en Australie et en Nouvelle-Zélande d’ici 2021. Cette annonce met un terme à une histoire qui remonte à 164 ans et à la participation historique de la marque dans les Supercars V8 australiennes.

General Motors, propriétaire du nom Holden depuis 1931, explique que la décision a été prise « après une analyse exhaustive de l’investissement nécessaire pour que Holden soit compétitif à long terme », ou en d’autres termes, deux décennies de baisse des ventes ont finalement permis de rattraper le plus célèbre constructeur automobile australien.

En 2017, la production australienne a été complètement arrêtée, et la plupart des modèles vendus en Australasie étaient essentiellement des Opel et des Chevrolet remodelés. La décision selon laquelle le tout-puissant Commodore de Holdens, qui est apparu pour la première fois en 1978, allait continuer à vivre sous la forme d’une Insignia rebaptisée s’est révélée particulièrement controversée, les clients potentiels montrant leur mécontentement face aux bruits assourdissants des carnets de chèques fermés.

Cette annonce intervient dans le contexte d’une restructuration mondiale de General Motors, l’engagement de l’entreprise sur les marchés de la conduite à droite en Australie et au Royaume-Uni étant également relégué au second plan.

Malgré la nouvelle, GM a confirmé que, bien que le nom Holden cessera d’exister, la société travaillera avec les concessionnaires existants pour s’assurer que les clients actuels sont satisfaits en fournissant un service après-vente pendant au moins les 10 prochaines années. Ces services comprennent toutes les garanties existantes, un centre d’appel permanent, des rappels de sécurité et des pièces de rechange.

Fondée en 1856 sous le nom de « J.A. Holden & Co. » par respect pour le fondateur James Alexander, les racines automobiles de Holden n’ont commencé à s’épanouir que lorsque le petit-fils de J.A., Edward Holden, passionné d’automobile, a rejoint la société d’Adélaïde en 1905. En 1908, Holden avait commencé à réparer les garnitures automobiles et en 1913, il s’était lancé dans la fabrication de side-cars pour motos. Une nouvelle ère commence cependant en 1924, lorsque Holden – aujourd’hui Holden’s Motor Body Builders Ltd – devient le fournisseur exclusif des produits General Motors en Australie. Deux ans plus tard, General Motors (Australie) est fondée et, en 1931, un partenariat qui durera 90 ans est officiellement inauguré lorsque GM rachète Holden.

*Images avec l’aimable autorisation de General Motors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *