Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Cette Triumph TR2 Le Mans s’est vendue à un prix record aux enchères de Silverstone

Une Triumph TR2 Le Mans 1955 ex-works s’est vendue à un prix record mondial lors de la vente de Silverstone Auctions au salon NEC de Birmingham, au Royaume-Uni. La Triumph TR2 était l’une des trois voitures d’usine engagées dans les 24 heures du Mans en 1955, la course qui a été notoire pour le désastre du Mans dans lequel 84 personnes sont mortes. La voiture était estimée entre 100 000 et 140 000 £, mais elle s’est en fait vendue le double de ce prix, soit 258 750 £, un record mondial pour une TR2.

L’atmosphère dans la salle était électrique alors que les enchères grimpaient, et une énorme salve d’applaudissements a éclaté lors de la vente finale. « Établir un record du monde est une merveilleuse réalisation avec la voiture TR2 ex-works Le Mans « , a déclaré Nick Whale, directeur général de Silverstone Auctions. « Je suis si heureuse pour la famille et voir l’émotion dans toute la pièce était une expérience émouvante. »

Le modèle TR2 a été lancé en 1952 et a connu un grand succès dans le sport automobile. Et après une TR2 privée impressionnante au Mans en 1954, Standard-Triumph Ltd choisit d’engager une équipe d’usine dans la célèbre course d’endurance de 1955. La TR2 vendue, immatriculée ‘PKV 374’, était l’une des trois voitures engagées et a connu une course mouvementée entre les mains des pilotes Leslie Brooke et Mortimer Morris-Goodall. Elle s’est échouée dans un banc de sable après une excursion à Tetre Rouge puis, Brooke ayant deux heures et demie plus tard réussi à sortir la voiture et à rejoindre la course, la TR2 a eu des problèmes de sélection de vitesse. La voiture est quand même rentrée à la maison le 19.

La PKV 374 a alors eu une existence notable immédiatement après Le Mans, puisque le regretté roi Hussein de Jordanie l’a achetée et a quitté le circuit directement pour la Jordanie dans sa configuration de course. L’année suivante, le Roi a ramené la voiture au Royaume-Uni, maintenant en bleu et blanc jordanien. Il vendit la voiture en novembre de la même année et en 1972, elle ayant alors changé plusieurs fois de mains et étant tombée en mauvais état, Jan Pearce – l’un des premiers membres du registre TR – acheta la TR2 et, dans un projet à long terme, s’employa à la ramener à ses spécifications initiales du Mans.

En 2000, la voiture était de nouveau prête à participer à plusieurs épreuves, ce qu’elle a fait à partir de ce moment-là. Le TR2 est enfin revenu au Mans en 2005 pour la course des Légendes d’une heure qui soutenait les célèbres 24 heures. Conduit par Tony Dron et Nick Marsh, il a connu des problèmes de carburant et a abandonné après six tours. Mais le TR2 est revenu l’année suivante avec plus de succès, terminant cinquième en classe et 23ème au classement général. Pearce est mort en 2015 et la voiture a été vendue par sa famille après 47 ans de possession.

La vente a été le point culminant d’une vente aux enchères réussie pour Silverstone Auctions, dans laquelle elle a atteint 5,8 millions de livres sterling avec un taux de vente de 75%. Ces ventes comprenaient une Aston Martin DB5 de 1965, qui est apparue sur l’émission du Royal Mail Stamp, se vendant pour 607 500 £, une Jaguar XJ220 de 1993, anciennement propriété de Sir John Madjeski, fondateur de Auto Trader, se vendant pour 362 813 £, et une BMW 325i E30 Sport de 1991 avec 6794 miles qui a choqué le marché avec son prix de vente de 51 188 £.

Les images sont une gracieuseté de Enchères Silverstone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *