Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Ce champion du rallye Renault pourrait être votre propre pétard

Photographie avec l’aimable autorisation de RM Sotheby’s

Dans notre jeunesse, mon frère et moi aimions à croire que nous étions des pyrotechniciens professionnels lors des célébrations annuelles comme le Nouvel An et le 4 juillet. Je peux en parler maintenant, grâce aux dates d’expiration de certains délais de prescription, mais mon beau-père nous a toujours branché sur des sérieux la puissance de feu pour les occasions susmentionnées. La guerre des chandelles romaines et les batailles de fusées à bouteilles étaient notre sport typique pendant ces spectacles explosifs, mais rien n’était plus amusant que lorsque nous avons mis la main malicieuse sur l’ultime mini-bombe : la M-80.

Les bâtons de dynamite compacts étaient très amusants, et heureusement nous avons été assez intelligents pas pour les lancer les uns sur les autres. En général, nous les jetions dans l’étang la nuit, hypnotisés par les détonations sous-marines qui illuminent l’eau comme une charge anti-sous-marine. Croyez-moi : d’une manière étrange, regarder la nuit une Renault 5 Turbo rouge cerise à moteur central crachant des flammes avec Jean Ragnotti au volant réveille beaucoup de ces mêmes vibrations.

Comme la dynamite, il est étonnant de voir comment certains des meilleurs moments de plaisir se présentent dans des emballages aussi petits, comme ce pétard Renault Turbo 5 Groupe 4 de 1982.

Nous. L’amour. Ralliement. Voitures. Construites sans compromis et dans un souci de performance, elles sont l’expression ultime d’une véritable voiture de course. Rapides, centrées sur le pilote, pleines de réactions palpables, et douteux la sécurité – le sentiment de danger dans une voiture ajoute un suspense addictif, n’est-ce pas ? Cette Renault 5 Turbo n’est pas une voiture de production homologuée comme notre récent sujet de film : c’est une vraie voiture de course avec un sérieux pedigree en plus.

Cette « R5 » a été livrée neuve au concessionnaire Renault de Chartres qui a presque immédiatement engagé la légende française Jean-Luc Thérier pour la faire rouler. Avec Michel Vial comme copilote, le duo entre dans la saison 1982 du Championnat de France des Rallyes. Malgré quelques résultats en DNF, ils se sont révélés être une force efficace en terminant régulièrement dans le top 5 tout au long de la saison. Au final, leurs talents leur ont permis de remporter la saison du Championnat de France des Rallyes.

Thérier et Vial ont fait courir le châssis B0000454 dans trois épreuves de la saison 1983 et, une fois de plus, sont restés une équipe compétitive – notamment en terminant premiers au Rallye d’Antibes. En 1984, le groupe Renault Chartres engage la R5 dans son épreuve la plus éprouvante : le Rallye Monte-Carlo. Ce rallye en 30 étapes a couvert plus de 700 kilomètres de défis sérieux – sur les 120 participants qualifiés, seuls 75 ont terminé la course. Les blizzards sont devenus si violents que deux des étapes ont été annulées. Le plus impressionnant est que ce petit bolide chauffé à blanc a été le premier coureur à deux roues motrices à franchir la ligne d’arrivée, terminant 4e au classement général.

Pour la mi-saison du Rallye Terre de Provence, Thérier a passé la barre à Jean Ragnotti, un homme considéré comme l’un des plus grands dompteurs de Renault 5 Turbo de l’histoire, après avoir remporté le Rallye Monte-Carlo 1981 et le Tour de Corse 1982 et 1985. Ragnotti a remporté l’argent au Rallye de Provence 1984 et l’or au Rallye de Mont-Blonc peu après.

En 1985, le châssis B0000454 a participé à sa dernière grande compétition, cette fois-ci sous la conduite de Bernard Levallois. Bernard s’est classé 3ème au Critérium de Touraine 85 avant d’être remis au pilote débutant Max Bervile. La voiture a depuis été inscrite à quelques courses historiques avec des résultats impressionnants et a été ensuite exposée au Musée de l’Automobile de Monte Carlo. La voiture porte actuellement les couleurs de Monte-Carlo 1984 et est réputée pour avoir été récemment entretenue par des spécialistes de Renault 5 Turbo.

Ayant été pilotée par certains des pilotes les plus talentueux et les plus convaincants du sport, avec des résultats très respectables, cette 5 Turbo est l’un des véhicules de compétition les plus importants de Renault sur le plan historique. Avec une riche histoire, une mécanique au carré, une livrée inspirante et un quatre cylindres de course de 270 chevaux à injection de carburant, nous ne sommes pas sûrs qu’il existe une meilleure voiture de course française.

Histoire
– La voiture gagnante du championnat de France des rallyes en 1982
– Cinq fois vainqueur du rallye de 1982 à 1984
– 4ème place au classement général et 1ère voiture à deux roues motrices au Rallye Monte-Carlo 1984
– Conduit par les légendes du rallye Jean Ragnotti et Jean-Luc Thérier

Spécifications
~Moteur quatre cylindres en ligne turbocompressé de 1 397 cm3 d’une puissance d’environ 270 chevaux, avec injection de carburant Bosch K-Jetronic, transmission manuelle à cinq vitesses, traction arrière, suspensions indépendantes avant et arrière avec barres antiroulis et freins à disque aux quatre roues. Empattement : 2 430 mm.

Informations sur les véhicules
N° de châssis : B0000454

Évaluation
Maison de vente aux enchères : RM Sotheby’s
Estimation : À DÉTERMINER
Prix réalisé : Vente aux enchères le 14 mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *