Sortie de Grange

Sortie de Grange : Annonces & Conseils d'achat

Bloodhound atteint la vitesse la plus élevée de son histoire alors que les tests passent à la vitesse supérieure.

L’équipe Bloodhound LSR a célébré une étape importante en début de semaine lorsque la voiture a atteint 537 km/h pour la première fois sur la piste du désert de Hakskeenpan en Afrique du Sud. Il s’agit de la vitesse la plus élevée jamais atteinte par la voiture, le record précédent étant de 200 mph à Newquay il y a deux ans. Même si les essais n’en sont encore qu’à leurs débuts, cette nouvelle vitesse de pointe est déjà bien supérieure à tout ce qu’une voiture de série sur route a jamais atteint.

Alors que la plupart d’entre nous se contentent de monter dans la voiture et d’appuyer sur l’accélérateur le premier jour, le chemin vers un record du monde de vitesse sur terre est beaucoup plus mesuré et méthodique. Chaque sortie de la Bloodhound a été spécialement conçue pour tester ses systèmes et ses composants mécaniques, et chaque sortie ultérieure ajoutera 50 mph à la vitesse précédente, l’objectif final étant de dépasser les 500 mph.

La course de 334 mph qui vient de s’achever a également permis de tester le système de post-combustion du Bloodhound, le moteur à réaction EJ200 ayant tourné à plein régime pendant 12 secondes, et de recueillir les données du système de parachute.

Une machine aussi puissante nécessite un pilote très compétent et expérimenté, et il n’y a pas de meilleur homme pour ce travail que le détenteur actuel du record du monde de vitesse terrestre, Andy Green. « Nous avons eu deux runs très réussis aujourd’hui, le second ayant atteint une vitesse maximale de 334 mph – passant de 50 mph à 300 mph en 13 secondes. Il y avait un fort vent de travers avec des rafales de plus de 15 mph et nous avons établi que c’est à peu près la limite pour courir avec la voiture. Nous sommes heureux parce que c’était un test réussi, maintenant nous sommes prêts à progresser vers des vitesses plus élevées. »

Si cette phase d’essais s’est déroulée sans encombre, l’équipe a dû relever un certain nombre de défis depuis son arrivée sur la piste du désert, de la remise en service du moteur à réaction à la réparation d’une fuite d’eau due à une soudure défectueuse. Le PDG de Bloodhound LSR, Ian Warhurst, a salué la ténacité et le dévouement de son équipe pour résoudre ces problèmes et tous attendent avec impatience la prochaine phase d’essais passionnante.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de Bloodhound LSR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *